Partager sur facebook

Connexion



Article DNA , portes ouvertes du 19 Juillet Envoyer
Mercredi, 21 Juillet 2010 00:00

(Article  fait  sur le vif  , par un journaliste  des DNA ,  je  n'ai malheuresement pas son nom  pour citation , qu'il m'en excuse)

Les conteuses d'histoires

C'est au détour d'une ruelle haguenovienne proche d'une gare, un endroit comme prédestiné à faire résonner en eux l'univers du voyage, que Jean-Philippe et Marie Rolland ont accueilli samedi un public prêt à découvrir ou redécouvrir l'histoire des malles.

L'auditoire découvre un savoir-faire artisanal, guidé par  Jean-Philippe Rolland qui décrit la restauration d'anciennes pièces.  (Photo DNA)

Comme aime à le dire l'hôte de la journée, « on a tous une malle dans notre grenier ». Dans le hall d'accueil et la première partie de l'exposition, Jean-Philippe Rolland guide les visiteurs à travers l'histoire particulière de la malle de voyage, liée intimement au mode de voyage et à ses transformations, et, parallèlement, aux évolutions de la mode et des arts décoratifs.
C'est dans un plaisir communicatif que le public évolue, sans arrêt ou correspondance, au gré des anecdotes et du plaisir du couple à l'origine de « La Malle en coin », un projet qui vise à redonner vie aux malles de voyage anciennes, bercé par la richesse de la collection.

L'objet qui nous raconte une histoire

L'auditoire, emporté à travers deux cents ans d'histoire, se laisse guider au rythme d'un savoir-faire artisanal, que ce soit par les explications décrivant la restauration d'anciennes pièces ou l'aménagement de malles dans le but d'en faire des objets décoratifs.
Dans les « coulisses », les ateliers des époux Rolland, une multitude de compétences se côtoient, œuvrant dans une même logique : « Enlever un voile sur un objet » et « écouter l'objet qui nous raconte une histoire », détaille Marie Rolland. Au final, le public devient voyageur, et se surprend à fermer les yeux, sentir une odeur de thé chaud, ressentir les chocs du train l'entraînant vers sa destination.
Le prochain arrêt se fera à l'aérodrome de Haguenau, avec une installation prévue au printemps-été 2011. Dans un bâtiment de 400 m² où pourront s'agencer confortablement musée, ateliers et stages d'initiation de quatre jours, proposés gratuitement dans l'idée d'expérimenter les bases et les méthodes de restauration de malles de voyages.
Avec « La Malle en coin », Marie et Jean-Philippe Rolland racontent une histoire passionnée où se mêlent rêves, coïncidences, savoir-faire et plaisir de faire. Une histoire qui appartient à tous, lorsque dans un grenier l'on ouvre, sans savoir ce qu'elle va révéler, une malle poussiéreuse, et que l'on saute dedans à pieds joints.

«La Malle en coin», Marie et Jean-Philippe Rolland, Tél: 03 88 93 28 23. www.la-malle-en-coin.com

 

Pour laisser un commentaire vous devez vous inscrire et être connecté.

Qui est en ligne ?

Nous avons 96 invités en ligne

Recherche