Vous avez besoin d'aide pour connaître la valeur de votre malle ?
Envoyez-nous des photos (faces, côtés) et les dimensions, nous ferons tout pour vous aider à déterminer
l'historique et éventuellement la valeur de votre objet.
Nous expertisons en tant qu'amateur et non professionnel, ce service est gratuit mais nous vous invitons toujours
à le faire confirmer auprès d'un professionnel.
Si vous êtes satisfait, peut-être pourrez-vous cotiser à l'association ? (15 euros par an) cela nous aidera à continuer.
Utiliser le formulaire d’information Contact
Consultez également la cote des malles anciennes COTE
Envoyez-nous photos + dimensions directement par email : Contact

* Seul un expert professionnel et reconnu auprès des tribunaux sera apte à réaliser une expertise complète. Nous vous donnons une estimation, pas une expertise qui ne peut pas se faire sur photo. Une expertise se fait avec l'objet sous les yeux, l'expert s'engage sur l'authenticité et non sur la valeur du bien.

N’hésitez pas à les consulter.

Liste des infos nécessaires pour pouvoir vous aider à évaluer une malle (tant en ce qui concerne des travaux que la valeur de la pièce) :
- 1 photo de face, du fond et l’arrière 
- 1 photo de chaque coté
- 1 photo de l’intérieur + les dimensions de la pièce + les écritures inscrites sur des étiquettes, serrures, clous, sangles ...

Pour toute demande d'estimation sur une malle VUITTON, veuillez SVP lire avant l'article du blog

Combien pour ma Vuitton  dans la vitrine ?

LA DÉFINITION DU PRIX ou ANALYSE DE LA VALEUR...

(Valable pour nos achats ou nos ventes !)

Comme vous le constaterez, les prix ne sont pas forcément en lien avec le temps passé à restaurer.
Ce qui définit la valeur d'une malle ? En dehors des 4 grandes références que sont : Goyard, Vuitton, Moynat, Hermès, le prix d'une malle dépend de quelques critères de base.

1 Ses dimensions :

Plus elle est grande, plus elle est chère. Au-delà d'un mètre, c'est une exception et le prix grimpe proportionnellement, en-deçà de 40 cm également, car c'est une petite malle moins courante.
Les standards sont :
Malle classique env . 80 X 50 X 40 cm
Malle haute env 80 X 60 X 40 cm
Malle courrier ( grande ) 90 X 50 X 50 cm
Malle cabine 100X ( de 33 à 36 cm de hauteur ) X 50 de profondeur
Malle armoire : Petite de 80 à 100 cm X 40X45 cm - Grande de 100 à 160 cm X 50 X 50 cm

2 Les matériaux, la bijouterie


Une malle, pourvue de splendides serrures en laiton massif, a une valeur supérieure à la même pièce qui aurait de simples serrures en fer blanc.
Des poignées en laiton seront préférées à des poignées en métal, des poignées en cuir finement découpées et en excellent état seront, elles, plus recherchées que de basiques poignées en fer recourbé.
La cornière en cuir d'une malle est beaucoup plus belle que la même en peau de porc ou en métal.
Vous trouverez des cornières en :
- Cuir (le top)
- Parchemin de cuir
- Métal
- Lozine ou fibre vulcanisée (souvent confondue avec du cuir)
- Carton bouilli (souvent confondu avec de la fibre ou du cuir)

3 La période

Une malle des années 1900 sera préférée également à un modèle des années 40-50.
Une malle des années 1850 est plus rare. Enfin, la plupart des malles du 18ème sont rarement en bel état.
Peu courantes, elles sont peu recherchées de nos jours, c'est un des cas où la rareté n'est pas synonyme de valeur.
Il en va de même par exemple chez Vuitton où les malles du début (1854) avec toile grise ou noire n’ont quasiment pas de valeur marchande alors qu'ne malle identique en dimensions mais avec toile monogramme aura une très bonne valeur.

4 Le Modèle - la forme


Le "marché" a toujours eu une préférence pour les malles bombées, aussi elles ont en général une valeur supérieure. Ce n'est d'ailleurs pas toujours le meilleur choix...
Une malle bombée peut uniquement servir en décoration, alors qu'une malle plate pourra également servir de table basse, de table de nuit, de petite étagère d'expo etc.
Souvent, les malles cintrées réunissent ces deux demandes, décoration et côté pratique...
Une malle très originale (Malle américaine, malle gainée de métal, malle à étiquettes spéciales, malle commode, malle à harpe, malle Armoire, Wardrobe...) est si difficilest à trouver en bon état que sa valeur est toujours supérieure à des pièces identiques sans originalité.
L'exception Française !
Dans certains pays comme les États-Unis et dans une moindre mesure en Suisse, une malle, pour être appréciée,
doit être restaurée à l'état neuf ; au contraire, chez nous une malle se doit d'être restaurée avec discernement et conservée le plus près possible dans son "jus". Ainsi, une malle avec sa toile d'origine, si elle est originale (rayures, damier, crocodile, cuir...)
aura plus de valeur, même si elle est parsemée de-ci de-là de taches et autres petits accrocs.

5 L'état

Une malle totalement neuve n'aurait pas d'âme, peu de charme... à l'inverse une malle partant en poussière au premier choc n'aurait guère d'utilité... L'état général de la malle est donc très important. Nous nous interdisons les maquillages. Nous ne voulons pas de malle où des éléments BOIS sont changés. Il est important, pour nos achats et par conséquent pour nos ventes, de ne pas diffuser et/ou acheter de malles dont le coeur n'est pas d'origine.

6 Revente des pièces du musée

Oui, cela arrive que nous vendions une pièce précédemment exposée dans notre musée, cela arrive lorsque nous changeons une pièce par une autre que nous venons de trouver et qui nous semble représenter mieux encore son style ou sa génération.