x 

 

Si la  restauration  de pièces d'exception est notre quotidien, il est un exercice de style que nous apprécions plus particulièrement :

La  fabrication  de malle sur mesure.

Dans cet article, nous présentons un exemple où nous créons un prototype avec 2 nouveautés techniques :

La bijouterie est en laiton  massif

 

Lorsque vous achetiez une voiture, dans les années 1900, la voiture n'avait pas forcément de coffre.

Après récupération de votre voiture, vous alliez donc chez le malletier, pour faire faire sur mesure, une malle qui servait de rangement, à l'arrière de la voiture ou sur le toit.

Dans certains cas, on plaçait aussi une malle de rangement des outils (manivelle...) sur le coté du conducteur...

Elle épousait les formes de la carrosserie, c'est comme ça que l'on en retrouve aujourd'hui avec des pans coupés, ce qui fait tout le charme et l'originalité de ces malles d'époque.

 



La mallette du représentant est appelée une marmotte
. "Marmotte" est un terme qui recouvre l'ensemble des bagages de professionnels destinés au transport d'échantillons.

Et voila son histoire :

Pour attirer les curieux, les marchands ambulants savoyards s’accompagnaient d’une marmotte apprivoisée qu’ils transportaient dans une « boîte à marmotte ». Le Savoyard et sa marmotte étaient des figures populaires de la rue parisienne, représentés par de nombreuses gravures.

Par extension, dès le début du XIXe siècle, on a appelé « marmotte » toutes les malles, boîtes et valises destinées à la vente ambulante.
Aujourd’hui encore, chaque voyageur de commerce possède une « marmotte », adaptée à ses échantillons et conçue sur mesure. Il existe toujours des entreprises spécialisées dans la fabrication de ces malles.

Du colporteur au voyageur de commerce...
À partir de 1870, la rationalisation économique, l’apparition et le développement des échantillons, la possibilité de gérer nouvellement les flux grâce au chemin de fer transforme le colporteur en
« représentant de commerce ». Voilà quelques exemples de marmottes :

https://www.la-malle-en-coin.com/fr/component/customfilters/?q=marmotte



L'ensemble des pièces métalliques (en laiton, métal blanc...) d'une malle s'appelle la bijouterie.

En effet, entre les serrures, les fermoirs, les équerres, les clous, les coins... il y a un certain nombre de pièces, très luxueuses sur les malles haut de gamme.

Les fermoirs sont aussi appelés crapeaux.

La différence entre la serrure et le fermoir : La serrure a une clé, le fermoir consolide la fermeture du fût sans clé

Les équerres sont en bout de lattes ou de pourtour du couvercle.

Sur la plupart des malles, il existe 8 coins, pour protéger le fût des à-coups du voyage.

Chaque clou est riveté ou retourné dans le bois.


 

Le groom colle l'étiquette de l’hôtel sur les malles de clients, pour créer un système de communication avec le groom de hôtel suivant.

En effet, suivant la position de l'étiquette, celle-ci signifie, par ex. en haut à gauche, "attention client radin ou généreux ou exigeant..." !


Retrouvez les malles et leur histoire : https://www.la-malle-en-coin.com/fr/histoire-generale/histoire-generale.html

 

 

Les clés... C'est la 1ère chose que les gens perdent avec les malles ! C'est rare de trouver une malle avec sa clé.  

Sous-catégories

Portraits de figures importantes de la maison Vuitton

Une sélection de catalogues et de livres Louis Vuitton.

Présentation de la gamme Louis Vuitton

Restauration et conseils d'entretien de malles Louis Vuitton

Conseils d'achat, idées décos... Pour vos malles Louis Vuitton.

Retrouvez toutes les dernières informations sur Louis Vuitton !

NewsLetter

Contact

 Email
info@la-malle-en-coin.com

 Phone
+33 (0)3 88 93 28 23